Histoire de religion

La religion - les religions devrais-je dire ! - est une source inépuisable d'inspiration ! Surtout lorsqu'il s'agit de rapprocher l'approximatif des textes, écrits avec emphase et magnificence pour conserver la trace d'un passé, d'une réalité beaucoup plus prosaïque et pragmatique. Dès lors, les théories, instituées par la foi de ceux qui les ont portées, sont évidemment sources de toutes les attentions. Quand il s'agit d'une religion, l'affaire devient sensible ; quand le parti est pris d'étendre le discours aux trois religions monothéistes, c'est chaud !

Michael Byrnes développe son point de vue à travers une enquête menée par une généticienne et un anthropologue, tous deux attachés à vérifier scientifiquement leur constatations et à n'en pas déroger. Attitude qui ne peut être saluée. Mais qu'en est-il lorsque la science conduit à douter du fondement même du dogme ?

"Le Secret du Dixième Tombeau" est une enquête haletante et bien construite, dont les ingrédients sont savamment dosés pour le plaisir des lecteurs.

Tombé sur le cul !

Certes, toute chose à une fin. Jacques Higelin est parti ce vendredi 6 avril vers de nouveaux horizons lointains, peut être en pestant d'avoir manqué de peu la date du 1er avril ! Champagne pour le poète !

Et soudain, les chansons me remontent à la tête, comme les bulles du Champagne qu'il a chanté pour tout le monde. Pars, poète, pars et surtout ne te retourne pas !

Chacun gardera en lui un souvenir associé à ce nom, qui désigne - au présent - un chanteur et acteur, ou l'inverse, que l'on sent proche des autres. En témoigne simplement la joie qu'il sait - toujours au présent - partager sur scène pendant des heures, quand d'autres plient bagages alors que les fans scandent le rappel. Seul au piano, devant un public se comptant en milliers et une chanson, tombée de son imagination. Tombés bien à propos, les mots avec lesquels il jongle pour le bonheur des tous, moi compris qui suis tombé sur le cul !

Bonjour poète, que vas-tu inventer aujourd'hui ?

Tous les démons sont ici

Le shériff Walt Longmire arpente à nouveau les montagnes du Wyoming, rendues plus périlleuses encore par la présence d'un dangereux sociopathe qu'il pourchasse avec l'opiniâtreté d'un chasseur qui n'abandonnera sa proie pour rien au monde.

Craig Johnson pose l'histoire dans un décors montagneux de fin du monde, au rendu obscur et hostile, tant par les éléments naturels au coeur desquels se déroule l'action que par le jeu du bon et du méchant que se livrent les protagonistes. Les ombres se meuvent dans un climat sombre où la seule lumière semble provenir des lourds nuages noirs déversant avec abondance une neige dense, ce que les indiens appellent "jour blanc".

Dans cette obscurité quasi permanente se mêlent et s'entremêlent légendes, peurs et revenants. Et la course contre la mort n'a de cesse de s'arrêter que la dernière page soit atteinte...

Agence 13

Elle s'appelle Michelle Annabella Katz. Elle est la fille d'un truand américain recherché par toutes les polices de son pays et d'une illuminée française. Et pourtant, dans son CV, ce n'est pas ce qui fait tache ! C'est une autre histoire que l'on peut découvrir ici, en prime, ou encore ici sur le site de l'éditeur.

Maintenant que l'on a fait connaissance avec Mikki, qui n'aime pas ce diminutif au combien commode, les aventures continuent. En l'occurrence, un monde de fous, comme il en existe certainement, abrité par les millions - en dollars, en euros ou en ce que vous voulez - et qui échappent à la vue du plus grand nombre pour le bonheur (?) de leurs mentors.

Comme toujours depuis que l'homme est Homme, le pire prédateur pour lui, c'est lui. Et l'histoire aime se répéter, peut-être parce que chacun est certain que son histoire est forcément différente de celle des autres. Normal, lorsque l'on est milliardaire, tout est possible ! Serge Brussolo fait évoluer son héroïne dans un cadre bien cynique où le pouvoir s'use quand on en abuse.

Manipulations

De vieilles odeurs de guerre froide se dissipents dans le sillage de ce thriller mené tambour battant par Raymond Khoury. L'action n'a de cesse de se poursuivre, jusqu'à épuisement du lecteur comme du héros qui combat un méchant... vraiment pas sympa !

C'est normal, lorsque l'enjeu est de posséder - et surtout d'utiliser - une arme de quasi destruction massive. Imaginez ! Détenir un engin capable de manipuler les populations... Cela fait froid dans le dos rien que d'y penser. Déjà qu'avec la télévision et internet, nombreux sont ceux qui oublient qu'ils ont un cerveau pour s'en servir !

L'ouvrage se lit avec addiction, d'une traite si le souffle tient.