Histoire de migrations

L'histoire n'en finit pas de remodeler notre présent, bien que le contraire soit également vrai. Au fur et à mesure des nouvelles découvertes, nous devons reconsidérer nos positions par rapport au passé commun. Ce constat vaut également pour ce qui est considéré comme étant jugé et définitivement classé, j'entends ici le commerce triangulaire et la traite négrière.

L'animation ci-dessous est issue et conçue à partir des données collectées sur le site "The trans-Atlantic slave trade database voyages" ; au passage, la page des ressources web est très instructive.

Deux minutes d'animation pour se souvenir de 10 millions de vies humaines, 20 000 voyages transatlantiques au cours de 315 années (sources : Slate et Openculture).

"Dégooglisons internet" ou "comment je deviens libre !"

Au fil du temps, chacun construit la toile d'araignée dans laquelle il va finir par s'engluer : les "GAFAM" nous guettent ! Que signifie GAFAM ? Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft. Tout ce petit monde collecte des données sur chaque utilisateur qui s'imagine devenir le roi du monde en créant un compte sur ces serveurs. Erreur ! Très grave erreur ! Big brother is watching us ! Il faut être conscient que chaque donnée, recherche ou article consulté alimente en informations GAFAM qui nous ressert joyeusement une compilation de nos habitudes préférées à travers des messages publicitaires publicitaires adaptés qui polluent notre environnement.

Pour se débarrasser de cet oeil intrusif - de plus en plus - l'association Framasoft propose - et travaille activement sur le développement - des solutions sans but lucratif, respectueuses des intérêts privés de chacun. Ce travail est présenté sur le site "degooglisons internet", et les solutions de substitution aux outils indiscrets et polluants peuvent d'ores et déjà être utilisé, d'autres sont encore en développement. Avec toujours en toile de fond, un constat objectif : se libérer d'une surveillance toujours plus étroite.

Je suis Charlie

A travers l'acte odieux et innommable perpétré contre Charlie Hebdo, c'est ma propre liberté qui est meurtrie.

La barbarie a aujourd'hui deux visages, faciès de deux hommes qui se sont mis au ban d'une société dont ils ne comprennent visiblement pas les rouages.

"Liberté d'expression" ne doit pas faire partie de leur vocabulaire et doit être une notion trop compliquée pour leur esprit atrophiés, tant il est vrai que pour les simples d'esprit, la liberté peut engendrer une perte de repères alors que l'univers carcéral, fait de murs et de règles strictes, semble tellement rassurant !

Crises de printemps

Amnesty_InternationalL'actualité est dense et riche en évènements qui tendraient à faire oublier que, il y a encore quelques semaines, des peuples ont entamé un mouvement révolutionnaire pour s'arracher au joug de leur dictateur. Amnesty International nous rappelle à l'ordre, à juste titre, en remettant sur le tapis ce que nombre ont déjà mis au rencard !

Au-delà du sujet, certes délicat, de savoir ce qui est bon ou mauvais pour chacun, c'est avant tout le choix des peuples à déterminer librement leur destiné que chacun d'entre nous se doit de respecter et encourager. Difficile me répondront les plus pragmatiques ! Evidemment, mais soutenir Amnesty International dans son engagement est déjà un premier pas non négligeable !

 

Haïti

osm_logoA l'heure où tous les regards se portent vers un peuple dramatiquement touché dans ses chairs, ce billet se veut, sans aucune démagogie, un soutient à la désolation qui vient de s'abattre sur Haïti.

La communauté internationale a immédiatement réagi à la catastrophe humanitaire, et chacun à son niveau en fait autant. Aussi, il est remarquable de constater que nombre d'informations proviennent d'organisations non gouvernementales (ordinairement appelées ONG), et que celles-ci, les informations, sont utilisées par tous avec confiance et bienvenue. C'est le cas du projet libre OpenStreetMap qui en une semaine a cartographié la ville de Port-au-Prince avec une précision jusqu'ici inégalée.

La situation de Haïti est longuement détaillée ici et sur Wikipédia.

420px-Toussaint_L'OuvertureIl demeure que les liens avec ce pays sont nés de ce que j'appelle une énorme absurdité historique : l'esclavage, vil asservissement d'êtres humains par d'autres êtres humains, que Condorcet décrivait dans ses "Réflexions sur l'esclavage des Nègres" comme un besoin pour certains hommes paraisseux de s'enrichir facilement. N'oublions pas néamoins que l'esclavage existe toujours dans nos sociétés et qu'il fait autant souffrir.