Je suis Berlin

Qui sera le suivant dans la déjà trop longue litanie des attentat perpétrés contre les nations qui refusent l'obscurantisme ? Après Paris, Bruxelles, Orlando, Istambul, Nice, et d'autres que je m'excuse de ne pas citer, voici que Berlin est à son tour touchée dans son âme et sa chair.

Après le massacre de Charlie Hebdo, et depuis, de grands ignorants stupides poursuivent avec obstination leur entreprise de sape sans comprendre que rien n'arrêtera les nations dans leur travail d'éradication de la bêtise.

Pourtant, lorsque le Général de Gaulle répondait "vaste programme" à l'injonction "Mort aux cons", peut-être aurait-il été bien inspiré d'y réfléchir plus longuement et de poser les bases de ce programme dont personne ne s'est jamais soucié. Et en bousculant les dictatures - ô combien odieuses - sans réellement chercher à corriger les problèmes, les chefs d'Etats des démocraties occidentales n'ont-ils pas attisé le feu qui répand ses braises aujourd'hui par un pervers retour de flammes ?

Soit. Ce qui est fait est fait, même si cela a été mal fait. Il nous faut tenir la tête haute et démontrer aux malfaisants que leur action n'est que tempête dans un verre d'eau, à moitié vide qui plus est !