...et le 13 octobre, the winner is...

...Bob Dylan, pour le prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son oeuvre, témoignage d'une société en mutation.

A n'en pas douter, la décision du comité Nobel est vexatoire pour bon nombre d'écrivains qui découvrent - comme tout le monde en fait ! - que le très prestigieux prix Nobel fait preuve de modernité. Les troubadours entrent au panthéon des nobellisés et leur art - la chanson (à texte) - est reconnu comme majeur dans le monde de l'écriture. La concurrence devient rude dans le monde de la plume, qui désormais peut s'accompagner à la guitare.

Au-delà de ces considérations, il faudra évidemment éviter les raccourcis ridicules : les lolitas devront encore faire leurs preuves pour briguer ce titre envié, et rester pour un temps encore dans la cour des Machins Awards.