Nature profonde...

Une question qui ne manque pas de piment : suis-je un connard ? Ainsi posée, la question peut provoquer un blanc, témoin d'une interrogation bien légitime. Pour aider celles et ceux qui se la posent, Slate publie un article éclairant où, en substance, il semble évident qui celui qui se la pose n'a rien d'un connard ! Ouf, je suis soulagé !

Mais attention aux pièges, l'affaire est pernicieuse et la planche savonnée... et il n'est pas toujours facile d'identifier l'indésirable.

Après avoir essayé d'éclairer ma lanterne sur un monde de stupidité, le nuancier s'étoffe avec des notions un peu plus proches de mon quotidien. Je me sens beaucoup plus concerné tout à coup !