La mort dans l'âme...

La blague belge a connu des jours meilleurs. Et nos voisins belges ont dû en penser autant des blagues françaises qu'ils se racontent lors des évènements survenus à Paris le 13 novembre 2015.

Au coeur de cette tourmente fanatique, aveugle et barbare, les nations européennes veulent croire à la pérennité du modèle démocratique qui confère à chacun sa libre expression - ce que je fais à travers mes billets, et j'y tiens - et chacun, j'en suis convaincu, y tient également.

Les attentats du 26 mars 2016 succèdent funestement à tous les autres, dont la liste s'allonge, témoignant ainsi de l'aveuglement de ces barbares incultes et lâches qui imaginent mettre à genou des peuples responsables. Mais qui oublient trop que ces peuples ont leur dignité et leur fierté, et ne se sont jamais pliés à la menace du chantage terroriste, à plus forte raison mené par des ignares.

Calendrier de l'avent

En dépit des tragiques évènements récents, nous avons entamé la période de l'avent, qui marque les quelques semaines avant Noël. Je propose de découvrir le calendrier de l'avent de Max Havelaar et les articles qui lui sont associés. En ces temps de COP21, il faut peut-être rappeler que certains agissent pour la planète et l'humanité...

Question subsidiaire : connaissez-vous l'origine du nom "Max Havelaar" ?

In memoriam

En mémoire aux victimes du 13 novembre 2015, le journal "Le Monde" offre un mémorial en leur honneur. Dans cet article, Le Monde explique la raison de ce geste et comment est constitué ce mémorial.

Comme un devoir de mémoire, qu'il n'est nul besoin de rappeler, ce geste s'inscrit dans le désir de ne pas oublier et de marquer durablement l'affront fait au mode de vie du peuple français. Simplement.

Climat : quel marchandage ?

Cette question en soulève une plus profonde : à quoi sert de marchander sur le climat quand le constat est simple : il ne peut y avoir de négociation, soyons tous acteurs du sauvetage de la planète !

Un article publié sur politis.fr laisse songeur : il y plus d'un demi siècle que la question de l'activité humaine sur l'évolution de la planète se pose... John F. Kennedy avait créé une commission chargée de plancher sur le sujet et il y a tout juste 50 ans, son successeur - Lyndon B. Johnson - avait eu entre les mains un rapport qui, rétrospectivement, ne manque pas d'intérêt.

Le scientifique à l'origine de l'exhumation du rapport en cause, Ken Caldeira, est spécialisé dans la recherche des perturbations atmosphériques dues à l'activité humaine et sur son blog tire la sonnette d'alarme ; une de plus me direz-vous...

La barbarie a un nom : terrorisme

L'état d'urgence est décrété en France après cette horrible soirée du 13 novembre 2015 - un vendredi 13 ! Après les attentats du 7 janvier dernier, l'horreur se répète : tueries gratuites dans le seul but d'instaurer une terreur aveugle au sein d'une nation qui réfute cette thèse : la démocratie ne peut se laisser infléchir par la barbarie et le radicalisme n'aura pas raison de nous.

Le Président Hollande a annoncé trois jours de deuil national en hommage aux victimes de cette sinistre soirée.