Rodney Smith, photographe

Rodney Smith. Voici un photographe décalé comme je les aime - et que je (re)découvre - qui me renvoie par sa mise en scènes aux oeuvres de Salvador Dali conjuguées à celles de Magritte. A la fois l'un et l'autre et un mélange des deux... ou l'inverse !

La fraîcheur des images est détonnante et surprenante, prises pour bon nombre dans un contexte social où l'American way of life véhiculait des valeurs morales laissant peu de place à l'exentricité, ce que Norman Rockwell a su abondamment illuster.

Techniquement, les clichés sont très travaillés : centrage des personnages, effets de perspective, jeux de poses étudiées et de textures... Un ravissement des yeux, une curiosité à découvrir.